Google+ Followers

jeudi 28 mai 2015

Dégustation vendredi 29 MAI

Bonjour

Voici les vins qui seront en dégustations dans nos 2 caves ce vendredi 29 Mai, de 18h30 à 20h :

Dans notre cave du 1er située 1 rue désirée :


 Mas Coris sur le terroir de Cabrières en Languedoc

Trois cuvées : Atout Pic en blanc et rouge et le rosé La Coulée Douche


Cépages: Cinsault, Syrah
A tout pic est un vin rouge chaleureux mais vous saurez apprécier sa fraîcheur et sa minéralité car les vignes sont cultivées à plus de 200m d'altitude sur les plus vieux terroirs de schistes du Languedoc ! Arômes d'épices de garrigues et de fruits confits.
Vendanges manuelles, Pas de foulage. Remontages quotidiens. Pigeages selon dégustation. Rendement : de 13 à 18 hectolitres/hectare.


Cépage: Clairette 
Nez élégant sur la fleur de chèvrefeuille, de genêt et de verveine. Bouche capiteuse, souple mais sans mollesse. Touches de thé (Earl Grey) et de girofle. Belle finale. Cette clairette bien travaillée nous offre un vin de gastronomie. Une entrée réussie dans la gamme du Mas Coris. Terroir : Ces parcelles sont situées à 200 mètres d'altitude, gage d'une bonne amplitude thermique entre la journée et la nuit, permettant une meilleure préservation des qualités aromatiques des raisins, surtout lors de leur maturation. Le sous-sol, composé en grande partie de schistes gréseux (ou schistes carbonatés), est très représentatif de l'aire d'appellation AOP Cabrières.


Cépages: Cinsault, Grenache
Vendanges manuelles. Pressurage direct avec contrôle des températures. Rendement : 15 hectolitres/hectare. Apport de levures sans caractéristiques (levures neutres). Légère filtration. Léger collage. Certifié Agriculture Biologique
Appelation méconnue et restreinte à la commune de Cabrières, cette "petite" AOP du nord de Béziers compte 380 hectares. Outre la récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage doivent se dérouler sur le seul territoire de Cabrières.



Petit domaine créé en 2010 par Véronique et Jean Attard, le Mas Coris est composé aujourd’hui de trois hectares de vignes productives, à 200m d'altitude et conduits en agriculture biologique (cépages  Grenache, Cinsault et Syrah protégés pas le Pic de Vissou, avec une vue a vous couper le souffle !)
Le domaine contient aussi 4 hectares de garrigue bordant les vignes. Situé en zone classée Natura 2000, sur les plus anciens schistes du Languedoc, en altitude, les vins restituent la fraîcheur et la minéralité de cet endroit. Le Pic du Vissou est issu d'un phénomène géologique exceptionnel, unique au monde : géologiquement, il est un mystère, tel une tarte tatin, les couches formant le dessus sont les plus anciennes et les plus récentes, la base..
La faune, sangliers, chevreuils, lapins, perdrix, cailles, faisans y est représentée en nombre.
Les cuvées sont marquées par une incoyable fraîcheur et minéralité résultant du terroir de schistes très anciens.

---

Dans notre cave du 7ème située 34 rue chevreul :


Trois cuvées dont 1 nouvelle : un blanc Les Petits Bouchons et un rosé du Languedoc et un nouveau vin rouge : "Le Censuré de la Brande" du Château Mangot à Saint-Emilion:


Roussane et Marsanne composent cette cuvée marquée par une fraîcheur et une minéralité sans précédent, complétée par des arômes de fruits à chairs blanches et floraux. Sans sulfites ajoutés !
Le domaine Monts et Merveilles est un domaine de passionnés situé entre Carcassonne et Narbonne. Laure et Julien (qui était auparavant chef sommelier dans un restaurant étoilé à Annecy) sont des artisans vignerons en agro-écologie et biodynamie, du vin "vivant" avec un fort engagement pour préserver la terre travaillée. Le domaine est composé de 4 petites parcelles de vignes d’altitude (4.5 ha à 600m sur les beaux terroirs de La Livinière en Minervois), toutes situées dans des écrins de Nature (entourée de forêts et de garrigues). Le travail manuel est de rigueur et les vignes sont labourées avec leur propre mule ! Les vins produits sont d'une très grande pureté et élégance !



Dégustation : Or rose aux reflets argentés et scintillants. Un nez très élégant de fraise, de groseilles et framboises acidulées et subtilement épicées. En bouche, une matière légèrement tannique qui en fait un rosé charnu et dense, sur de beaux et gourmands arômes fruités. Belle persistance aromatique. Un rosé de caractère, riche et assez puissant qui pourra être servi sur de belles grillades provençales. 
Cépages: Syrah, Grenache Noir sur Schistes de massifs primaires. Terrasses et coteaux escarpés
Vinification : Pressurage en grappes entières dans pressoir pneumatique avec cycle de macération de 2 heures permettant d’obtenir la belle couleur souhaitée. Après débourbage statique au froid, fermentation alcoolique de 6 semaines exclusivement à partir des levures indigènes à basse température (11-13°C). La fermentation malo-lactique n’est pas faite. Élevage : Un élevage sur lies fines est réalisé en cuve inox avec batonnage quotidien pour apporter du « gras ».
Le Domaine :  Le Domaine du Grand Guilhem compte un vignoble dont l'âge moyen est de 60 ans. Il couvre 12 ha de coteaux schisteux, en petites parcelles travaillées au chenillard, est piochées et vendangées à la main (les vendangeurs ont pour consigne de ne ramasser que les grappes qu'ils ont envie de manger !). Le mode de production biologique a été choisi dès 1997 et est labellisé par Ecocert depuis 2004. La vinification est le plus naturellement possible.
Alliances gastronomiques : Hors d’oeuvres, crudités, couscous, paella, pizzas diverses, rosbif froid, steak tartare, poivrons grillés, tapas, dorade grillée, salades, apéritif, desserts à base de fruits frais, vacherin à la framboise.


La première cuvée sans soufre ajouté des frères Todeschini, avec qui nous travaillons déjà sur l’appellation Saint-Emilion ! Une cuvée née à la demande d’amis cavistes, qui voulaient un rouge « pur fruit ». Le millésime s’y prêtait : issu de deux parcelles du château La Brande à Castillon, ce 100% merlot est « brut de cuve ». Vinifié en cuve inox, pas une touche de bois, mis en bouteille le 20 janvier pour « capturer le fruit », ce vin affiche 13 mg de SO2 total. A la dégustation, c’est un pur délice de fruits noir juteux, de pruneau, d’épices, avec presque une note sudiste lorgnant vers la garrigue. Un plaisir immédiat pour 8.50 € la bouteille (disponible aussi en magnum !).

Malheureusement, ce vin est « censuré ». Alors qu’il devait s’appeler l’Empreinte de la Brande, que les étiquettes étaient collées sur les bouteilles, Karl et Yann ont appris qu’ils ne pouvaient pas utiliser ce nom… Ils ont donc dû le rebaptiser « Le Censuré de la Brande » et ré-étiqueter tous les flacons. Mais rassurez-vous, même censuré, ce vin a beaucoup de choses à dire…


----

En vous souhaitant à tous une très bonne fin de semaine !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.